post

Les peintures de la Chapelle du Cheylard menacées de disparition

Classée Monument Historique le 31 août 1899, la Chapelle du Cheylard a été construite au début du XIVème siècle dans un style gothique méridional simple et sobre.

Malheureusement ce chef-d’œuvre du moyen âge se trouve aujourd’hui dans un état alarmant.

Le support des peintures, enduit à la chaux, se désagrège et, à moyen terme, c’est tout l’ensemble pictural qui est condamné à disparaître si des mesures appropriées
ne sont pas prises rapidement.

La marie de Saint-Geniès, propriétaire des lieux a décidé d’entreprendre des travaux de protection et de restauration.

Une première phase d’étude et de diagnostic humidité est réalisée.

Des analyses de l’humidité dans les murs ont été faites sur place et un contrôle sera fait tous le 6 mois pendant 2 ans.
Les bas de murs sont dégradés par des remontées capillaires, du salpêtre et des moisissures apparaissent en surface.

L’intérieur de la construction est orné d’une splendide peinture monumentale polychrome. Sur le plafond, également peint était représentée la voûte céleste. Malheureusement dégradé par l’humidité.
ISOSEC® est intervenue pour mettre en place son procédé d’assèchement des murs, solution écologique, autonome contre l’humidité